Image and culture in the care of unaccompanied minor refugees - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue L'Évolution Psychiatrique Année : 2018

Image and culture in the care of unaccompanied minor refugees

Image et culture dans la prise en charge de mineurs isolés étrangers

, , , (1, 2, 3, 4)
1
2
3
4

Résumé

Aims Through the implementation of photographic mediation, we aim to show the advantages of the use of a mediation-based group system in a migratory context. The focus is on the expression of affects within a group and the articulation between the subject and the group in the setting of this particular type of treatment. Method The Photolangage® group presented here is part of a system of care and psychological support targeting unaccompanied minors. The participants were five teenagers aged 15 to 17 years from sub-Saharan Africa and Bangladesh. For the analysis we used a clinical approach liable to promote links, representations and symbolization processes in a group situation. Results The clinical elements observed show us how the cultural objects represented in and by the photographs and the use of the mother tongue by participants played the role of a mediation object, opening up a potential space enabling transformation and change. The cultural object is here a vehicle for affects and representations not yet accessible to the subjects. Discussion Current migratory movements have very complex consequences, individual, collective socio-political and psychological. Unaccompanied minors and their care force us to review our care provision in a transcultural dimension and modify our ways of thinking and practising in clinical setting. The effects of colonialism on the psyche of migrants are still alive and can structure their subjective and collective identity, enabling a better understanding of their shared representations. Conclusion The issues of migration in a context of social and collective violence need to be considered in relation to the complexity of the different psychic spaces mobilised. These issues are explored, brought into play, reappraised and sometimes invalidated in a transcultural context. The introduction of images as a form of mediation in the group favours the articulation of psychics spaces, and promotes the processes of bonding and representation of affects.
Objectifs À travers le recours à la médiation photographique, nous souhaitons montrer les bénéfices du recours à un dispositif groupal à médiation dans le contexte migratoire. L’accent sera mis sur la circulation des affects en groupe et sur l’articulation sujet-groupe dans ce type spécifique de prise en charge. Méthode Le groupe Photolangage® ici présenté s’inscrit dans le cadre d’une prise en charge et d’un soutien psychologique adressé à des mineurs isolés étrangers (MIE). Il s’agit de cinq adolescents ressortissants d’Afrique Noire et du Bangladesh, d’âge compris entre 15 et 17 ans. Pour notre analyse, nous aurons recours à la méthode clinique apte à favoriser les processus de lien, de représentation et de symbolisation dans la situation groupale. Résultat Les éléments cliniques observés, nous montrent comment les objets culturels représentés dans et par les photos, ainsi que le recours à la langue maternelle de la part des participants ont tenu un statut d’objet de médiation, en ouvrant un véritable espace potentiel garant de transformation et de changement. L’objet culturel se présente ici comme un « passeur » des affects et des représentations non encore accessibles aux sujets. Discussion Les mouvements migratoires actuels ont des répercussions, sociales, politiques et psychologiques à la fois individuelles et collectives très complexes. Les problématiques concernant les migrants mineurs non-accompagnés et leur prise en charge, nous sollicitent à penser nos cadres de soin dans une dimension transculturelle et modifient nos façons de penser et de pratiquer la clinique. Les effets du colonialisme sur la psyché du sujet migrant sont davantage actuels et structurants de leur identité subjective et collective. Ces éléments nous aident d’ailleurs à une meilleure compréhension des imaginaires émergents en groupe. Conclusions Les problématiques concernant la migration dans un contexte de violences sociales et collectives, doivent être pensées à nos yeux en articulation avec la complexité des différents espaces psychiques mobilisés. De plus, ces problématiques sont remises à la fois en question, en jeu, en travail, en interrogations et parfois en échec dans un contexte transculturel. L’introduction de la médiation des images en groupe favorise, ainsi, l’articulation des différents espaces psychique et soutient la mise en mouvement des processus de lien et de représentations des affects.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03949992 , version 1 (21-01-2023)

Identifiants

Citer

Pietro Alfano, Giuseppe Lo Piccolo, Palma Audino, Thierry Baubet. Image et culture dans la prise en charge de mineurs isolés étrangers. L'Évolution Psychiatrique, 2018, 83 (4), pp.557-578. ⟨10.1016/j.evopsy.2018.04.008⟩. ⟨hal-03949992⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More