Childhood Material Culture: Cute vs. Cool - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Strenae - Recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance Année : 2012

Childhood Material Culture: Cute vs. Cool

La culture matérielle enfantine entre le cute et le cool

(1)
1

Résumé

Cet article explore la façon dont on adresse un objet à l’enfant, c’est-à-dire la rhétorique à l’œuvre pour séduire les enfants (et les parents dans certains cas). Si l’éducation peut être présente pour certains produits, domine très largement aujourd’hui une rhétorique du fun, une association de l’objet à l’enfance via le divertissement et l’insertion dans une culture des pairs. Pour partie cet adressage se fait à travers l’utilisation de personnages ou d’univers sous licence qui proposent une rhétorique du fun prête à l’emploi. Mais l’analyse des univers disponibles montre que l’on peut décomposer le fun à travers deux pôles opposés, le cute, dont Hello Kitty constitue un exemple archétypal, et le cool, que Titeuf permet de saisir dans sa logique. A travers la distinction du cute et du cool, il s’agit de contribuer à l’analyse du déploiement contemporain d’une culture du divertissement qui est incorporée aux objets de l’enfance, tout en étant un moyen de capter l’intérêt de ceux-ci.

Dates et versions

hal-03605396 , version 1 (11-03-2022)

Identifiants

Citer

Gilles Brougère. La culture matérielle enfantine entre le cute et le cool. Strenae - Recherches sur les livres et objets culturels de l’enfance, 2012, n°4, ⟨10.4000/strenae.776⟩. ⟨hal-03605396⟩
16 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More