Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Lego et le personnage. Réflexion sur les rapports entre jouet et narration

Résumé : au Colloque : « La littérature de jeunesse dans le jeu des cultures matérielles et médiatiques : circulations, adaptations, mutations » 24-26 septembre 2014 Université Paris 13-Campus de Villetaneuse Stig Hjarvard (2004) étudiant le processus de médiatisation, entendu comme mise en forme propre aux médias du jouet et particulièrement de Lego y distingue trois dimensions « imaginarization, narrativization and vitualization ». Ce sont les deux premières dimensions qui vont nous intéresser dans ce texte, en mettant en évidence comment le jouet, à travers l'exemple de Lego qui développe un tel processus largement après qu'il soit devenu dominant dans le monde du jouet mais qui de ce fait nous permet d'en saisir la logique, est en rapport étroit avec une narration, celle-ci étant de l'ordre de l'imaginaire et supposant une rupture du jouet avec toute idée de reproduction du monde réel. Hjarvard (2004, p.54) définit la narrativisation comme « a process through which the bricks, due to their physical design, marketing or accompanying text, motivate play with narrative qualities ». En fait tout jouet a un potentiel narratif à travers ce que peuvent en faire les enfants. Ce qui nous intéressent c'est la façon dont le jouet inscrit cette narration, réifie certains éléments, met en évidence des liens, évoque de façon implicite ou explicite une histoire. Si le jouet est difficilement un support narratif en tant que tel, il peut évoquer, indiquer du narratif, réifier des éléments qui introduisent à une narration possible, tisser des liens avec des narrations préexistantes ou développées pour accompagner le jouet. Nous allons donc suivre dans l'histoire de Lego cette relation avec la dimension narrative en partant de l'hypothèse que c'est la présence du personnage et ses transformations qui introduisent la narration puis l'ancrent dans l'univers Lego. Le personnage est l'élément central, la plateforme (Condry, 2013) qui permet de rendre visibles et présents les univers narratifs imaginaires. Nous nous attacherons à suivre l'arrivée et l'évolution du personnage dans l'univers Lego pour saisir cela. Nous nous appuyons sur différents ouvrages et sources 1 pour proposer non pas d'une histoire précise et détaillée, mais repérer les moments importants. Il s'agit de raconter une histoire celle de l'expansion du personnage dans l'univers Lego, de l'origine des briques à 2014 et au film Lego (Lego Movie). On peut analyser cela comme le passage de la fiction constructive (ou de la construction comme fiction) à la fiction narrative (qui ne supprime pas la première mais l'encadre voire la submerge).
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-03589953
Contributeur : Gilles Brougere Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 9 mars 2022 - 08:54:00
Dernière modification le : jeudi 7 avril 2022 - 13:58:09

Fichier

Lego et le personnage.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03589953, version 1

Citation

Gilles Brougère. Lego et le personnage. Réflexion sur les rapports entre jouet et narration. Colloque La littérature de jeunesse dans le jeu des cultures matérielles et médiatiques: circulations, adaptations, mutations, Université Paris 13, Sep 2014, Villetaneuse, France. ⟨hal-03589953⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

31

Téléchargements de fichiers

2