Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

De la ”frontier” `a la frange de parc

Résumé : De la "frontier"à la frange de parc Résumé Notre propositionà double voix traite du rôle des imaginaires urbains dans la production d'espaces organisés d'un côté autour du commun, du partage, du renouveau de mouvements coopératifs, et de l'autre côté, organisés au contraire autour du privé et de nouvelles formes de ségrégation. En quoi les imaginaires actuels et du futur de la ville sont-ils traversés par les transitions et questionnements propres au 21e siècle, et en particulier par les enjeux liésà la nature età l'écologie ? Nous y répondons en nous intéressantà deux villes dans lesquelles les imaginaires urbains oscillent entre ces deux pôles ; plus spécifiquement, en examinant les rapports entre imaginaires et pratiques dans des territoires de l'entre-deux qui marquentà la fois la séparation et la rencontre entre ces deux mondes. L'imaginaire américain de la frontier, associéà la conquête de l'Ouest par les pionniers américains, représente dans l'imaginaire collectif le point de rencontre entre civilisation et sauvagerie, ou entre culture et nature (Slotkin, 1998). Il aété utilisé pour décrire le phénomène de gentrification dans les villes américaines (Smith, 1996) et donc l'appropriation des quartiers populaires et de minorités ethniques par les classes moyennes blanches. A Detroit, cet imaginaire fait référenceà la ville en décroissance, avec ses espaces où la nature a repris ses droits, devenue en partie vide et sauvage, récemment transformée par d'importants investissements privés, y compris dans l'exploitation forestière, qui ont aboutià une gentrification rapide (Safransky, 2014). En même temps, l'imaginaire autour de la ville se nourrit des pratiques alternatives fondées sur la valeur d'usage (Paddeu, 2012), relevant de l'autosubsistance, du " Do-it-yourself " (Kinder, 2016) ou de l'agriculture urbaine. Eń etudiant un projet alternatif et contestataire développé par un collectif d'artistes, de fermiers urbains et de militants dans le quartier du North End, situé aux franges du centre-ville gentrifié, nous verrons la façon dont cet imaginaire s'exprime dans des visions opposées du devenir de la ville.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03522997
Contributeur : Anne Gagnebien Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 12 janvier 2022 - 13:44:53
Dernière modification le : jeudi 7 avril 2022 - 13:58:15
Archivage à long terme le : : mercredi 13 avril 2022 - 23:00:27

Fichier

Résumé interventionGagnebien...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03522997, version 1

Citation

Anne Gagnebien, Simon Renoir. De la ”frontier” `a la frange de parc. Mégalopoles, métropoles, villes à la campagne, villes décroissantes : quels imaginaires pour la ville de demain ?, ICHT « Imaginer : Construire et Habiter la Terre » 4e édition-Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Saint-Etienne (ENSASE) (France), Oct 2021, St Etienne (et Sao Paulo ( distanciel)), France. ⟨hal-03522997⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

51

Téléchargements de fichiers

10