PROTÉGER LA VEUVE ET L’ORPHELIN - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Conimbriga Année : 2020

PROTÉGER LA VEUVE ET L’ORPHELIN

(1, 2)
1
2

Résumé

L’étude a pour but de montrer que l’inscription de Cabeça Boa, récemment publiée, s’inscrit dans une série de témoignages dans la péninsule Ibérique et au-delà, qui permettent de repérer une triade de parents (le neveu, son oncle et sa mère), identifiée par les anthropologues comme l’ « atome de parenté », nécessaire à la reproduction de toute société. Dans certaines circonstances familiales, comme le décès prématuré d’un père, l’oncle maternel (auunculus) pouvait être amené à tenir une place particulière dont l’épigraphie funéraire nous renvoie plus facilement l’écho, sans que l’on ait besoin de conclure à la prépondérance de la branche maternelle sur la branche paternelle.

Dates et versions

hal-03225081 , version 1 (12-05-2021)

Identifiants

Citer

Sabine Armani. PROTÉGER LA VEUVE ET L’ORPHELIN. Conimbriga, 2020, 58, pp.331-365. ⟨10.14195/1647-8657_58_10⟩. ⟨hal-03225081⟩
23 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More