Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Faillites, licenciements et crise : analyse économique 1968-1979

Abstract : Les crises économiques ont toujours caractérisé le capitalisme industriel et commercial. Des auteurs comme Clément Juglar (1862) ou Kondratieff (1928) ont montré que le principal indicateur de crise est la faillite d’un nombre très important d’entreprises. Ces faillites se traduisent soit par le redémarrage de la firme après apurement de ses dettes et renouvellement de son personnel, soit par la disparition pure et simple de l’entité. Mais à la fin du dix-neuvième siècle un autre phénomène est apparu : le capitalisme financier, c’est-à-dire l’union entre l’industrie et la finance. Cette union avait été pressentie par Karl Marx en 1867, mais c’est son disciple Rudolf Hilferding qui l’analysa le mieux dès 1910. Les grandes crises économiques qui ont eu lieu depuis (celle des années 1929 à 1941, celle de 1973 à 1980) ont connu une nouvelle flambée des faillites et des licenciements pour motif économique. Pour sortir certaines grandes firmes de la difficulté, la direction renvoie les salariés par « paquets » et s’endette auprès de la holding du groupe financier ou des banques qui soutenaient auparavant la finance de la firme. C’est à l’évolution de ces deux indicateurs de crise que ce livre est consacré, depuis la crise politique de mai-juin 1968 jusqu’à la deuxième crise pétrolière de 1979. C’est donc une analyse économique basée sur les statistiques produites par le système public d’information et sur les théories produites par les économistes libéraux ou marxistes. Ces indicateurs sont les traces de la crise qui dure, mais sont aussi les annonciateurs d’une autre crise qui vient : celle de la mondialisation de l’économie. L’auteur est professeur émérite de sciences de gestion à l’Université Sorbonne Paris-Nord et membre du laboratoire CEPN, unité associée au CNRS. Il a déjà publié une vingtaine d’ouvrages d’histoire économique et managériale chez une dizaine d’éditeurs. Ses travaux portent sur l’histoire des entreprises françaises et de leur management. Il a réédité les œuvres fondatrices de Cotrugli, Le Choyselat, Martin-Labbé, Sala, Courcelle-Seneuil, Lincol, Fayol, Charles Gide et Auguste Detœuf. Il rédige une histoire de l’édition de gestion et de management en trois volumes dont le premier est paru en 2018. Il préside enfin l’Institut d’Histoire et de Prospective du Management qui soutient les recherches récentes en histoire de la pensée managériale.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-03161378
Contributeur : Luc Marco <>
Soumis le : samedi 6 mars 2021 - 14:48:46
Dernière modification le : vendredi 26 mars 2021 - 03:26:27
Archivage à long terme le : : lundi 7 juin 2021 - 18:05:44

Fichier

DEA version HAL.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03161378, version 1

Collections

Citation

Luc Marco. Faillites, licenciements et crise : analyse économique 1968-1979. 2021, 978-2-903628-00-0. ⟨hal-03161378⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

62

Téléchargements de fichiers

27