Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Jouer sur les mots pour contourner la loi : l’exemple de la domesticité madrilène aux XVIe siècle et XVIIe siècles

Résumé : En s’appuyant sur des sources d’archives – recensements de paroissiens de la fin du XVIe siècle et actes notariés du XVIIe siècle –, cet article met en évidence comment, au sein des maisons de la haute noblesse madrilène, les maîtres jouent sur les mots afin de contourner les lois somptuaires qui visent à limiter le nombre de domestiques. Ainsi, afin de transgresser la loi sans y toucher, les maîtres adoptent deux types de stratégies. La première stratégie consiste à rester dans le flou quant à la relation qui unit un grand nombre de personnes avec le maître de maison. Pour ce faire, ils déclarent aux recenseurs et notaires des statuts aux contours et limites indéfinissables – criados, familiares, paniaguados et mozos – ce qui cache le recrutement de nombreux serviteurs surnuméraires. La seconde stratégie, à l’inverse, s’inspire des traités d’économie domestique qui décrivent l’organisation idéale d’une grande maison et repose donc sur l’emploi d’un maximum de substantifs différents pour prouver que chaque domestique a une place unique et nécessaire, avec des tâches bien délimitées et absolument pas redondantes. Dans les deux cas, les potentialités du lexique sont efficacement mises à contribution et les autorités peinent à endiguer ces microcosmes domestiques dont il est aussi malaisé de démontrer l’existence que l’inutilité.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-02978275
Contributeur : François-Xavier Mas <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2020 - 12:24:28
Dernière modification le : vendredi 30 octobre 2020 - 03:24:56

Fichier

Elmad_02_Pech-Pelletier.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-02978275, version 1

Relations

Citation

Sarah Pech-Pelletier. Jouer sur les mots pour contourner la loi : l’exemple de la domesticité madrilène aux XVIe siècle et XVIIe siècles. Viviane Arigne; Sarah Pech-Pelletier; Christiane Rocq-Migette; Jean-François Sablayrolles. Études lexicales. Mélanges offerts à Ariane Desporte, Université Sorbonne Paris Nord, pp.45-60, 2020. ⟨hal-02978275⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25

Téléchargements de fichiers

10