Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

In Case, éventualité et relations interpropositionnelles

Résumé : L’introduction de subordonnées circonstancielles exprimant une éventualité se fait la plupart du temps en anglais au moyen de la locution conjonctive in case, locution qui s’est grammaticalisée. Son fonctionnement syntaxique et son sens diffèrent du if hypothétique, bien que dictionnaires et grammaires donnent souvent ce if comme équivalent. Ceci n’est avéré que dans des constructions périphériques. In case permet également, en fonction des relations interpropositionnelles en jeu, de construire une finalité négative. La locution a par ailleurs un fonctionnement adverbial.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [14 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-02978258
Contributeur : François-Xavier Mas <>
Soumis le : lundi 26 octobre 2020 - 12:16:13
Dernière modification le : vendredi 30 octobre 2020 - 03:24:56

Fichier

Elmad_15_Rocq-Migette.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-02978258, version 1

Relations

Citation

Christiane Rocq-Migette. In Case, éventualité et relations interpropositionnelles. Viviane Arigne; Sarah Pech-Pelletier; Christiane Rocq-Migette; Jean-François Sablayrolles. Études lexicales. Mélanges offerts à Ariane Desporte, Université Sorbonne Paris Nord, pp.239-248, 2020. ⟨hal-02978258⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15

Téléchargements de fichiers

11