Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

François Rabelais et le français de la botanique : trait d’union entre l’Antiquité et les Lumières

Résumé : Le français de la botanique commence à prendre forme à la Renaissance dans les traductions et les imitations des auteurs de l’Antiquité. Rabelais représente dans cette transmission une étape importante, car on relève encore dans les dictionnaires encyclopédiques du XVIIe et XVIIIe siècles de multiples traces de l’agencement textuel et des stratégies lexicales qui caractérisent notamment la description de la plante imaginaire, le pantagruélion.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-02968940
Contributeur : François-Xavier Mas <>
Soumis le : mercredi 21 octobre 2020 - 10:21:02
Dernière modification le : mardi 27 octobre 2020 - 15:01:32

Fichier

Elmad_03_Humbley.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-02968940, version 1

Relations

Citation

John Humbley. François Rabelais et le français de la botanique : trait d’union entre l’Antiquité et les Lumières. Viviane Arigne; Sarah Pech-Pelletier; Christiane Rocq-Migette; Jean-François Sablayrolles. Études lexicales. Mélanges offerts à Ariane Desporte, Université Sorbonne Paris Nord, pp.61-71, 2020. ⟨hal-02968940⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60

Téléchargements de fichiers

30