UNE CITÉ DE GAULE ROMAINE D’IMPORTANCE MOYENNE: LES ANDICAVES - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Pré-Publication, Document De Travail Année :

UNE CITÉ DE GAULE ROMAINE D’IMPORTANCE MOYENNE: LES ANDICAVES

(1, 2)
1
2

Résumé

Le principal apport de ces trente dernières années est la certitude de lʼinstallation de Iuliomagus, la capitale de la cité gallo-romaine des Andicauisur le site même du principal oppidum des Andes à lʼépoque de lʼindépendance, sur le promontoire qui domine la Maine. Les fouilles ont également permis une meilleure connaissance de lʼensemble de la ville dont lʼaménagement rapide selon un plan préétabli atteste une attitude volontariste des autorités romaines, immédiatement après la conquête et à lʼépoque augustéenne. Les limites du territoire des Andicaves correspondant à peu près à celles de lʼactuel département de Maine-et-Loire moins le Choletais (pagus Medalgicus des Ambiliati)rattaché à la cité des Pictons, ce qui est à lʼorigine dʼune frontière encore visible aujourdʼhui dans certains aspects du paysage. La pax Romanaen Anjou se traduit par lʼaménagement et lʼentretien dʼun réseau routier en étoile autour de Iuliomagus reliant celle-ci aux capitales des cités environnantes. Dans les campagnes, uici,sanctuaires etuillae témoignent dʼune activité économique où la production locale prend progressivement le relais des importations tant dans le domaine agricole (viticulture) quʼartisanale (céramique). Bien que les témoignages épigraphiques demeurent peu nombreux, la société est caractéristique de celle dʼune capitale de cité gallo-romaine de moyenne importance: aux côtés de citoyens romains est représenté le milieu des affranchis ou esclaves impériaux qui exerçaient au sein de la capitale de la cité des responsabilités administratives. Les inscriptions du mithraeumle plus occidental attesté en Gaule mis au jour en 2010 rappellent quʼils constituaient le vivier civil du recrutement de ce culte à mystères, pratiqué du dernier quart du IIe s. au début du Ve s. Les troubles de la seconde moitié du IIIe s. ont eu pour conséquence comme dans beaucoup de capitales de cités gallo-romaines la réduction de lʼespace habité et la construction rapide dʼune enceinte qui devait devenir le cœur de la ville médiévale. Le christianisme pénètre en Anjou au cours de la seconde moitié du IVes., mais la première date certaine se situe au milieu du Ve s
Fichier principal
Vignette du fichier
M. Molin Andicaves.pdf (781.35 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

hal-02613131 , version 1 (19-05-2020)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02613131 , version 1

Citer

Michel Molin. UNE CITÉ DE GAULE ROMAINE D’IMPORTANCE MOYENNE: LES ANDICAVES. 2020. ⟨hal-02613131⟩
111 Consultations
573 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More