Les jeux de la forme scolaire et des processus éducatifs dans un dispositif hybride de formation d'enseignants- stagiaires

Résumé : Notre contribution à ce colloque dont l’objectif général est d’interroger le co-adossement des processus d’apprentissage et des pratiques sociales est d’essayer de comprendre en quoi le numérique dans une formation hybride d’enseignants peut contribuer à envisager une autre posture possible pour le formateur. En effet, le numérique en tant qu’ensemble de pratiques sociales bouscule très largement la forme scolaire, modèle pour l’école mais aussi pour la formation des enseignants. Nous nous intéressons ici aux parcours de formation d’enseignants nouvellement certifiés dont le dispositif alterne entre des temps de formation en présentiel, des temps à distance et des temps d’enseignement en classe. Nous avons montré en quoi ce dispositif reste proche de la forme scolaire tant par ses modalités pratiques que par le paradigme scolaire dans lequel il s’inscrit. En nous intéressant d’un côté à l’autonomie des personnes et leur expérience singulière et de l’autre aux fantasmes de formation dont l’expression peut être renforcée par ce contexte de fragilité du stagiaire, nous avons essayé de comprendre en quoi la forme scolaire pouvait être problématique pour laisser vivre les processus éducatifs. C’est la référence souvent hétéro-centrée des activités qui nous semble problématique. Par une approche clinique concernant le cas d’une enseignante-stagiaire débutante, nous avons établi ce que nous avons appelé des archétypes d’une situation donnée. Cela nous a permis de mettre en perspective deux situations en présentiel, une en salle de formation en tant que stagiaire et une autre en classe en tant qu’enseignant. Par les jeux de l’autonomie et des fantasmes de formation, ces deux situations ont en commun de faire ressortir la fragilité et la solitude potentielle dans laquelle l’enseignant-stagiaire peut se trouver. La troisième situation à distance a permis de voir en quoi le numérique pouvait assouplir la forme scolaire mais en gardant un référentiel d’évaluation encore hétéro-centré. C’est avec les e-groupes didactiques que nous avons pu envisager premièrement le groupe des pairs comme soutien et comme forme de régulation des relations et deuxièmement une posture de formateur in-possible. Cette posture laisse à notre avis une plus grande place à l’expression des expériences singulières des acteurs de la formation, qu’ils soient stagiaires ou formateurs. Cette ouverture à notre expérience peut être un chemin possible pour vivre avec les évolutions que le numérique ne manquera pas d’apporter.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01696528
Contributeur : Marie Quadrini <>
Soumis le : mardi 30 janvier 2018 - 14:41:34
Dernière modification le : mercredi 17 juillet 2019 - 02:41:45
Document(s) archivé(s) le : vendredi 25 mai 2018 - 19:56:18

Fichier

GAUDIN_Prasoa.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01696528, version 1

Citation

Olivier Gaudin. Les jeux de la forme scolaire et des processus éducatifs dans un dispositif hybride de formation d'enseignants- stagiaires. Pratiques sociales et apprentissages, Jun 2017, Saint-Denis, France. ⟨hal-01696528⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

304

Téléchargements de fichiers

221