Les enjeux d’une écriture impliquée, la correspondance comme outil de formation : du pacte épistolaire

Résumé : La correspondance pédagogique est un outil, un support favorisant le processus réflexif et un objet tiers, médiateur de la relation pédagogique. Elle vise à une véritable implication dans un processus de formation et d'autoformation. Nous allons, dans cet article, proposer une réflexion sur les écritures épistolaires en formation, suivie d’une présentation commentée de deux moments de la correspondance via le dispositif d’un cours sur la relation pédagogique à l’Institut d’Enseignement à Distance (IED) à Paris VIII. Une description va être nécessaire pour mieux comprendre comment l’écriture épistolaire apparait dans ce contexte, ce qu’elle est, ce qui la constitue et ce qu’elle va permettre au niveau de la formation. L’épistolier va ainsi pouvoir mettre en forme sa singularité en éclaircissant son projet en termes de formation de soi-même. Un travail va exister au niveau de la trace, la mémoire des expériences, le recueil des moments décisifs et, plus que les expériences, c’est le retour sur elles qui va être formateur.
Type de document :
Communication dans un congrès
Pratiques sociales et apprentissages, Jun 2017, Saint-Denis France. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01666730
Contributeur : Karim Boualem <>
Soumis le : lundi 18 décembre 2017 - 16:13:53
Dernière modification le : mardi 22 mai 2018 - 20:40:09

Fichiers

Actes Colloque EXPERICE Caille...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01666730, version 1

Citation

Christine Caille. Les enjeux d’une écriture impliquée, la correspondance comme outil de formation : du pacte épistolaire. Pratiques sociales et apprentissages, Jun 2017, Saint-Denis France. 2017. 〈hal-01666730〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121

Téléchargements de fichiers

46