La vue topographique en France au XVIIIe siècle : éclat et mésestime d’un genre

Résumé : La vue ou veduta, sous-genre du paysage, a connu en Europe au XVIIIe siècle un succès considérable, en particulier dans le cadre du marché du Grand Tour. La France, qui s'est pourtant illustrée depuis le XVIIe siècle dans la peinture de paysage et qui compte au XVIIIe siècle de célèbres représentants du genre, semble avoir boudé ce type de production. L'article tente de définir la peinture de paysage qui se pratique en France au siècle des Lumières et d'analyser les raisons de la mésestime de la vue topographique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01496450
Contributeur : Emilie Beck Saiello <>
Soumis le : lundi 27 mars 2017 - 15:15:34
Dernière modification le : mercredi 17 juillet 2019 - 02:43:38

Fichier

2016. itineraires-2819-2015-2-...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Licence


Domaine public

Identifiants

Citation

Émilie Beck Saiello. La vue topographique en France au XVIIIe siècle : éclat et mésestime d’un genre. Stumbling blocks: entraves et obstacles aux circulations et aux transferts, Mathilde Lévêque, Claire Parfait, Mar 2014, Villetaneuse, France. ⟨10.4000/itineraires.2819⟩. ⟨hal-01496450⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

82

Téléchargements de fichiers

78