Quelle trajectoire économique adoptée par l’Argentine depuis la crise de 2002 ? Enjeux et limites de la stratégie actuelle

Résumé : L’article a un double objectif. Premièrement, présenter le spectaculaire redressement économique argentin observé depuis la crise monétaire qui a frappé le pays lors des années 2001-2002. Deuxièmement, montrer que les termes du conflit de répartition se sont nettement renforcés dans cette économie. Le conflit de répartition se définit comme l’opposition entre travailleurs et détenteurs du capital sur le partage de la valeur ajoutée. Dans une optique postkeynésien, c’est ce conflit qui génère le processus inflationniste. Nous remarquons que l’évolution des termes du conflit de répartition a favorisé la crois- sance économique, mais nous observons aussi que sur la période la plus récente, cette évolution fait craindre une augmentation très importante de l’inflation. Afin d’éviter ce phénomène, et sans remettre en question le dynamisme de la croissance économique, il apparaît nécessaire que l’investissement productif se développe de façon beaucoup plus importante. Il semble donc indispensable que la politique économique amenée à être poursuivie les prochaines années soit clairement définie à l’occasion des élections présidentielles d’octobre 2011.
Type de document :
Article dans une revue
L'actualité économique, 2011, 87 (1), pp.85-113
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01346921
Contributeur : Pascal Seppecher <>
Soumis le : mardi 19 juillet 2016 - 22:38:45
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-01346921, version 1

Citation

Jonathan Marie. Quelle trajectoire économique adoptée par l’Argentine depuis la crise de 2002 ? Enjeux et limites de la stratégie actuelle. L'actualité économique, 2011, 87 (1), pp.85-113. 〈hal-01346921〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

93