Crise financière, répartition des revenus et relance par les salaires

Résumé : Tandis que la plupart des économistes attribuent la crise financière de 2007-2008 aux incohérences des marchés financiers, un certain nombre d’économistes, surtout hétérodoxes, associent cette crise à des éléments structurels, notamment la croissance des inégalités, mesurée par la progression de la part des profits dans le revenu national et par la dispersion des salaires. L’auteur présente les résultats d’un projet de recherche dont les différents modules ont analysé les causes de ces évolutions ainsi que les conséquences négatives de la baisse de la part des salaires pour la croissance de la demande et la croissance de la productivité. Les politiques néolibérales ont donc eu des effets néfastes pour l’économie, effets qui n’ont pu être compensés que temporairement par des artifices comme l’endettement accru des ménages et les politiques de croissance par les exportations. Il importe donc de faire marche arrière, et de revenir à des politiques favorisant le plein emploi et la relance par les salaires.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de recherche sociologique, Dép. de sociologie. Université du Québec à Montréal, 2013, 55, pp.19-42. 〈10.7202/1027680ar〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01343745
Contributeur : Pascal Seppecher <>
Soumis le : samedi 9 juillet 2016 - 15:38:32
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:23:32

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Marc Lavoie. Crise financière, répartition des revenus et relance par les salaires. Cahiers de recherche sociologique, Dép. de sociologie. Université du Québec à Montréal, 2013, 55, pp.19-42. 〈10.7202/1027680ar〉. 〈hal-01343745〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108