Les diseurs de vérité ou de l’éthique énonciative. Parrèsiastes, messagers, whistleblowers, lanceurs d’alerte

Résumé : En linguistique de l’énonciation et en analyse du discours, l’énonciateur est rarement au centre de la description, les analyses restant largement logocentrées. Les diseurs de vérité sont des énonciateurs particulièrement intéressants car ils posent deux questions fondamentales à l’analyse du discours, à la philosophie morale, mais aussi à la société tout entière : la place de la parole dissensuelle dans le concert des discours sociaux, et le sort réservé à celui qui sort de l’ordre du discours. Après avoir décrit la manière dont les philosophes et le sens commun posent le problème de la vérité, l’article présente des figures de locuteurs de vérité, le messager, le parrèsiaste, le whistleblower et le lanceur d’alerte, à partir desquelles peut se poser la question de l’articulation entre éthique et linguistique.
Type de document :
Article dans une revue
Pratiques : linguistique, littérature, didactique, Centre de recherche sur les médiations (Crem) - Université de Lorraine 2014, Questions de morale. Éducation, discours, texte, http://pratiques.revues.org/2267
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01185698
Contributeur : Marie-Anne Paveau <>
Soumis le : vendredi 21 août 2015 - 11:01:26
Dernière modification le : samedi 10 février 2018 - 10:18:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01185698, version 1

Collections

Citation

Marie-Anne Paveau. Les diseurs de vérité ou de l’éthique énonciative. Parrèsiastes, messagers, whistleblowers, lanceurs d’alerte. Pratiques : linguistique, littérature, didactique, Centre de recherche sur les médiations (Crem) - Université de Lorraine 2014, Questions de morale. Éducation, discours, texte, http://pratiques.revues.org/2267. 〈hal-01185698〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

152