Ce qui s’écrit dans les univers numériques : Matières technolangagières et formes technodiscursives

Résumé : Le but de cet article est d’identifier et d’analyser les particularités linguistiques de l’écriture en ligne dans ses environnements natifs, pour montrer comment la dimension technique configure les scripturalités. Il voudrait également montrer que, pour étudier les productions langagières en ligne, la connaissance des contextes numériques est nécessaire. En effet, Internet, et le Web en particulier, ne constituent pas de simples supports pour une production scripturale qui s’y transporterait, mais bien des environnements qui configurent structurellement les écritures de manière spécifique. Après l’exposé du cadrage épistémologique et théorique de l’étude, on distingue trois catégories de scripturalité numérique (numérisée, numérique et numériquée), et on interroge la manière dont l’énonciation, au fondement des linguistiques du texte, du discours et de l’interaction, doit être repensée à partir de l’étude des discours en ligne.
Type de document :
Article dans une revue
Itinéraires. Littérature, textes, cultures, Pléiade (EA 7338), 2015, Textualités numériques, https://itineraires.revues.org/2313
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01185683
Contributeur : Marie-Anne Paveau <>
Soumis le : vendredi 21 août 2015 - 10:22:37
Dernière modification le : samedi 10 février 2018 - 10:18:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01185683, version 1

Collections

Citation

Marie-Anne Paveau. Ce qui s’écrit dans les univers numériques : Matières technolangagières et formes technodiscursives. Itinéraires. Littérature, textes, cultures, Pléiade (EA 7338), 2015, Textualités numériques, https://itineraires.revues.org/2313. 〈hal-01185683〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

426