Sluts and goddesses. Discours de sexpertes entre pornographie, sexologie et prostitution

Résumé : Cet article explore la circulation nouvelle d'un discours de la sexpertise, c'est-à-dire de la compétence dans les techniques sexuelles du corps, entre les trois domaines de la pornographie, de la sexologie et de la prostitution. Dans ces trois univers méconnus et encore stigmatisés, s'élabore depuis les années 1970 un discours de transmission des savoirs sexuels dans un contexte féministe sexe positif, pourvu d'objectifs sociaux, politiques et culturels : bien-être personnel, empowerment des individus, libération des femmes, amélioration de la pornographie comme forme culturelle. On y présente des figures de femmes sexpertes étatsuniennes comme Annie Sprinkle et françaises comme Wendy Delorme, actrices porn, et/ou prostituées et/ou éducatrices sexuelles, ainsi que les types de discours qu'elles élaborent dans les lieux discursifs de la sexpertise offerts par les espaces numériques du web 2.0. Abstract This paper explores the new circulation of a discourse of sexpertise (that is to say a number of skills about sexual techniques of the body), between the three areas of pornography, sexology and prostitution. In these three still stigmatized and misunderstood domains, a discourse of sexual knowledge impartment is growing since the 1970s in a sex positive feminist context. This discourse is provided with social, political and cultural aims : personal well-being, empowerment of individuals, women's liberation, improvement of pornography as a cultural form. The paper presents some figures of sexperts women like Annie Sprinkle in the USA and Wendy Delorme in France, whiche are porn actresses, and / or prostitutes and / or sexual educators. It describes as well the types of speech they develop in the discursive places offered by the sexpertise digital spaces of Web 2.0. « We embrace our genitals as part, not separate from our spirits. We utilize sexually explicit words, pictures, performances to communicate our ideas and emotions. We denounce sexual censorship as anti-art and inhuman. We empower ourselves by this attitude of sex-positivism. And with this love of our sexual selves we have fun, heal the world and endure », Veronica Vera & Annie Sprinkle, Post-Porn Modernist Manifesto, 1989. « Les déculottées de toutes sortes se sont mises à revendiquer leurs propres images, à parler depuis leur position minoritaire et minorisée », Wendy Delorme, « Pornographie féministe : fin d'un oxymore », 2011. 2
Type de document :
Article dans une revue
Questions de communication, Presses Universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2014, La pornographie et ses discours, pp.111-135
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris13.archives-ouvertes.fr/hal-01159276
Contributeur : Marie-Anne Paveau <>
Soumis le : mercredi 3 juin 2015 - 07:54:16
Dernière modification le : samedi 10 février 2018 - 10:18:06
Document(s) archivé(s) le : mardi 25 avril 2017 - 00:40:25

Fichier

PaveauRevu18.07.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-01159276, version 1

Collections

Citation

Marie-Anne Paveau. Sluts and goddesses. Discours de sexpertes entre pornographie, sexologie et prostitution. Questions de communication, Presses Universitaires de Nancy - Editions Universitaires de Lorraine, 2014, La pornographie et ses discours, pp.111-135. 〈hal-01159276〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

273

Téléchargements de fichiers

1060